Thomas Bégin

Thomas Bégin, Exercices de facultés naturelles, 2019. Vue de l’exposition à la Fondation Guido Molinari. Photo : Guy L’Heureux.

Thomas Bégin est à la fois artiste multidisciplinaire et musicien. Ses travaux les plus récents prennent la forme d’installations sonores fabriquées à partir d’équipements audiovisuels désuets, d’instruments de musique récupérés et de quincaillerie électrique. Ses dispositifs, sorte de « synthétiseurs », permettent à la fois la production de sons et de bruits, mais aussi l’organisation de ces sons à l’intérieur de structures dynamiques émergeant directement des propriétés physiques des matériaux dont ils sont constitués. Bégin explore ainsi différentes possibilités de composition sonore à partir d’un travail d’assemblage plastique et technique propre à la sculpture. Il a présenté ses œuvres au Québec comme à l’étranger, notamment au centre d’art Est-Nord-Est (Saint-Jean-Port-Joli, 2013), à la Fonderie Darling (Montréal, 2014), au festival d’art sonore Tsonami (Valparaiso, Chili, 2016), à la galerie West Den Haag (La Haye, Pays-Bas, 2017), à la galerie B-312 (Montréal, 2006 et 2017), à la Factatory (Lyon, France, 2018) et au festival Sonandes (La Paz, Bolivie, 2018).

Fondation Guido Molinari