Lieu historique national de Sir-George-Étienne Cartier

Grand salon, Lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier

Jocelyn Robert a conçu une œuvre pour la résidence de sir George-Étienne Cartier, patriote, avocat montréalais, politicien réformiste derrière le projet de la Confédération canadienne. La visite des period rooms érigées à la mémoire de cet homme d’état éminent suscite de nombreuses questions. Que deviennent les idées de Cartier près de deux siècles après sa mort, maintenant que le temps a déformé ses écrits et que le contexte entourant leur diffusion n’est plus du tout le même qu’à leur parution ? Comment subsistent les échos de sa pensée dans les témoignages transmis ou dans les intérieurs d’époque de sa résidence ? L’œuvre sonore de Jocelyn Robert a été créée à partir du piano exposé dans le salon à l’étage et de la partition d’une chanson écrite par Cartier lui-même, Ô Canada ! : mon pays ! mes amours! Les notes de cette pièce sont ici transformées pour devenir des échos d’elles-mêmes, des vagues de mémoire jusqu’à ce que le sens se perde, jusqu’au silence. Au-dessus du piano, une vidéo montre une main qui tente d’écrire un texte et dont le mouvement, continu et incertain, nous maintient dans l’expectative. On constate alors, comme l’a exprimé Zaki Laïdi, que contrairement à « l’Histoire, qui met de la distance et de l’épaisseur (entre le passé et le présent), la mémoire veut […] actualiser le passé en niant les hiérarchies du temps » (Le sacre du présent, 2000).

 

Du 22 juin au 11 août 2019
Vernissage le mercredi 12 juin 2019, à partir de 17 h 30, en présence de l’artiste.

 


458, rue Notre-Dame Est (métro Champ-de-Mars), Montréal, Québec, H2Y 1C8
Localiser

Ouvert les 13, 14 et 20 juin de 13 h 30 à 17 h
Après le 22 juin : ouvert du mercredi au dimanche et jours fériés de 10 h à 17 h

Frais d’admission :

Adulte – 3,90 $
Ainés – 3,40 $
Enfant – gratuit