Jacqueline Hoàng Nguyễn

Jacqueline Hoàng Nguyễn, La chambre des échos. Unvarnished Veneer, 2019. Vues de l’exposition au Château Ramezay. Photo : Michel Brunelle.


Utilisant un large éventail de procédés, la pratique de Jacqueline Hoàng Nguyễn se fonde sur une recherche que l’artiste applique, dans la perspective de la théorie féministe, aux questions d’historicité, de collectivités, de politiques utopiques et de multiculturalisme. Elle vise à révéler la pertinence politique d’anecdotes anciennes passées inaperçues ou jugées anodines en les exploitant sous un jour nouveau. Nguyễn est actuellement candidate au doctorat au programme d’art, technologie et design du Konstfack et du KTH Royal Institute of Technology (Stockholm, Suède). Elle a auparavant étudié au Whitney Independent Study Program (New York, États-Unis, 2011), a obtenu sa maîtrise et un diplôme en études critiques à la Malmö Art Academy (Suède, 2005) et a complété un baccalauréat en beaux-arts à l’Université Concordia (Montréal, 2003). Son travail a notamment été exposé au Sharjah Art Foundation (Émirats arabes unis, 2018), à la Cantor Fitzgerald Gallery (Philadelphie, États-Unis, 2018), au MAMA (Rotterdam, Pays-Bas, 2018), à la SAVVY Contemporary (Berlin, Allemagne, 2017), au EFA Project Space (New York, États-Unis, 2016), à la Mercer Union (Toronto, 2015), durant la BNL MTL au Musée d’art contemporain de Montréal (Canada, 2014), à la Kunstverein Braunschweig (Brunswick, Allemagne, 2013) et à Apexart (New York, États-Unis, 2013

Château Ramezay